L'inconnu

Cooler Master Sonuz : notre test polyvalent

Tests
Par Hyeno, le 3 août 2012 0
sonuz cooler master Après s’être penché sur le marché des casques 5.1 avec son, Cooler Master revient avec un bonnet stéréo plus polyvalent, le Sonuz. Musique, cinéma, jeu vidéo, ce touche-à-tout est-il le maître incontesté de sa catégorie ?

Imposant …

Si vous n’avez pas peur du ridicule, le Sonuz est le casque qu’il vous faut. Massif et large, il s’accouple avec la tête de son utilisateur de la plus belle des manières. Sa forme en goûte d’eau lui attribue un design original, à la fois fluide et élancé, cassant légèrement l’effet imposant que nous avons souligné plus haut. Le ton grisâtre du casque apporte également une certaine modernité, tout comme les grilles discrètes placées sur les côtés. En main, le Sonuz dévoile sa finition poussée grâce à un plastique à la fois souple et résistant. Les réglages se font en tirant simplement sur les deux bases, laissant alors s’allonger les flancs pour convenir à toutes sortes de positions. Les deux coussinets qui recouvrent les haut-parleurs sont moelleux et doux, mais n’isolent quasiment pas des différents bruits extérieurs. Il faudra donc pousser le son pour être tranquille. Un troisième coussin se trouve sur l’arceau afin de mieux répartir le poids du Sonuz, puisque ce dernier se trouve être maintenu uniquement par le haut du crâne. Le micro omnidirectionnel est quant à lui rétractable, amovible et adaptable des deux côtés du casque via une seconde prise jack 3,5 mm. L’intérêt de démonter le micro pour le placer sur l’oreille opposée se trouve cependant très limité. De plus, le coût d’un tel système aurait pu être évité … Sur le câble tressé de 2 mètres, finissant sa course en deux jacks (un pour les écouteurs, l’autre pour le micro), se trouve une commande permettant de modifier le volume et de couper le microphone.

… et polyvalent

Une fois posé sur les oreilles, le Sonuz fait preuve d'un certain confort. Même s'il n'est pas le plus agréable des casques que nous avons pu tester jusqu'alors, il s'en sort relativement bien. En revanche, son système de maintien, s'appuyant uniquement sur l'arceau, a transformé notre tête en enclume lors de séances d'écoute prolongées. Rien de bien grave cependant, puisqu'il suffit de le retirer quelques minutes pour que la pseudo-douleur en haut du crâne ne s'estompe.

Musique & Film

Cooler Master se targuant de la polyvalence de son dernier né, nous avons essayé le casque dans différents usages. En écoute musicale ou lors des films, le Sonuz s'en sort plutôt bien. Évidemment, la justesse des tons et la précision sonore ne seront pas de la même qualité qu'un casque haut de gamme, mais il n'en faut pas plus ici. Les aiguës, médiums et graves sont parfaitement perceptibles sans qu'aucun des trois ne déborde sur l'autre. On retrouve donc un rendu de qualité, sans non plus être exceptionnel.

Jeu vidéo

Malgré sa polyvalence avouée, le Sonuz reste un casque de gamer, le jeu vidéo est donc son domaine de prédilection. Ici, que ce soit sur Battlefield 3, Diablo 3 ou un bon vieux Left 4 Dead 2, l'impact sonore est d'une qualité très correcte pour un casque stéréo. Les graves se projettent avec puissance lors de l'explosion d'une grenade alors que les aiguës et les médiums nous piquent les tympans à chaque balle qui s'éjecte de notre canon. Aucune tonalité ne semble être dépassée par l'autre, ce qui est très plaisant. On distingue alors avec facilité les différents bruits de notre attirail de guerrier sans pour autant oublier les voix et les musiques. Un véritable bonheur.
Points forts
  • Son prix (69,90€)
  • Design de qualité
  • Un son très correct pour un casque stéréo
Points faibles
  • Un peu lourd lors des longues sessions d'écoute
  • À quoi sert le second port micro ?

La lecture c'est pas ton truc ? Résumé pour toi...

Cooler Master signe ici un bon casque audio. Doté d'un design accrocheur, d'une qualité sonore de qualité pour un bonnet stéréo et d'un confort correct sans être non plus exceptionnel, il s'avérera être un bon choix pour les joueurs ne recherchant pas à se ruiner dans un casque dépassant la centaine d'euros. De plus, sa polyvalence prononcée lui permettra de faire face aux différents médias : jeu vidéo, film, musique, rien ne lui résistera.

Quelque chose à ajouter ?

Ton adresse email ne sera pas affichée sur le site ! Les champs suivis d'un * sont obligatoires Wink

©2011 1fotech Krew ! Kawabunga !