L'inconnu

Jeux vidéo d’occasion : tarifs de reprise, marges des boutiques, astuces …

Jeux vidéo
Par Hyeno, le 5 novembre 2012 3
mario jeu vidéo occasion Il y a maintenant un an que nous avons réalisé notre quête de vérité, notre exploration d’un monde que nous arborons régulièrement mais dont nous ne connaissons rien. Celui méconnu du jeu vidéo d’occasion. Nous avons alors parcouru des milliers de kilomètres, afin de vous dévoiler. Mais une fois retournés dans nos tavernes respectives, notre mission accomplie, nos épées n’ont que très peu quitté les fourreaux dans lesquelles elles avaient été placées. Mais aujourd’hui un nouveau mal remonte sur Terre, de nouvelles questions assaillissent les innocents. Nous avons décidé, il y a peu, de reprendre la route afin de dévoiler au plus grand nombre le mystère qui entoure le marché du jeu d’occasion.

Tarif de reprise des magasins

C’est alors que nous harnachons nos montures, prêts à faire route vers notre destiné. Avant de partir vers le soleil lointain, nous prenons quelques jeux dans notre besace … Afin d’être beaucoup plus précis dans les données que nous allons collecter, nous allons nous diviser en deux équipes. La première ira jeter un œil dans les magasins de la capitale (Paris) alors que la seconde ira fouler les terres de la Province.

GAME

Après quelques jours de chevauché, nous arrivons à la première boutique sur Paris. Son nom ? GAME. D’après les mendiants qui errent devant la devanture, cette chaîne a quelques problèmes financiers dans notre beau royaume. Certains chefs d’établissement ont récemment dû mettre la clé sous la porte … Bref. Nous entrons d’un pas décidé dans ce lieu. Au comptoir, nous sortons les différents titres et nous demandons aimablement les tarifs de reprise. Rapidement, la tenancière de l’établissement nous donne les prix, l’un en bons d’achat et l’autre en espèce.
Jeux / Enseigne GAME Paris
Forza 4 22 (13) €
Gears of War 3 10 (6) €
Modern Warfare 3 21 (12) €
Deus Ex 7 (4) €
GT5 8 (4,5) €
Uncharted 3 19 (11) €
Ghost Recon Future Soldier 25 (20) €
Skyrim 25 (20) €
Avant de repartir, nous jetons rapidement un œil aux titres d’occasion placés dans les rayons, histoire de connaître la somme que le propriétaire des lieux garde pour lui. Par exemple, Gran Turismo 5 est revendu 20€, Uncharted 3 35€, Deus Ex 17€ et Modern Warfare 3 45€. Nous constatons donc qu’en moyenne, sur la totalité des jeux que nous avons présentés, GAME se fait une marge d’environ 50,75%. De leur côté, la seconde équipe nous annoncent les mêmes tarifs, à l’euro près, en province.

FNAC

La première partie de notre quête étant accomplie, nous remontons sur nos montures et nous dirigeons vers l’Est. Toujours au sein de la Capitale, nous arrivons rapidement aux abords de la devanture de la seconde boutique, la Fnac. Nous répétons rapidement les demandes. Ici, on nous dit que les reprises sont uniquement en bons d’achat.
Jeux / Enseigne Fnac Paris
Forza 4 17 €
Gears of War 3 14 €
Modern Warfare 3 35 €
Deus Ex 8 €
GT5 9 €
Uncharted 3 18 €
Ghost Recon Future Soldier 32 €
Skyrim 22 €
Comme précédemment, nous jetons un coup d’œil rapide aux jeux d’occasion situés dans les bacs. Gran Turismo 5 est par exemple vendu ici à 15€, Uncharted 3 39€, €, Deus Ex 15€  et Modern Warfare 3 59€. La marge moyenne est ici de 45,16%. Par pigeon voyageur, la seconde équipe située en Province nous confirme les mêmes tarifs sauf pour Uncharted 3, repris 16€ et vendu 29€.

MICROMANIA

Fier de ces nouveaux savoirs, nous reprenons la route en direction du Sud, où l’antre appelé Micromania, nous attend. Une fois encore, nous sortons les différents jeux que nous souhaitons vendre. Accueillant, l'homme nous répond rapidement.
Jeux / Enseigne Micromania Paris
Forza 4 20 €
Gears of War 3 11 €
Modern Warfare 3 21 €
Deus Ex 4 €
GT5 5,5 €
Uncharted 3 15 €
Ghost Recon Future Soldier 25 €
Skyrim 25 €
Discrètement, nous regardons le prix des jeux que nous voulons vendre. Ici, Gran Turismo 5 est à 24,99€ d'occasion, Uncharted 3 à 34,99€, Deus Ex à 18,99€ et Modern Warfare à 46,99€. La marge moyenne est d'environ 61%. Nous sortons de la boutique en attendant le retour de nos collègues situés en Province. Seulement, quand ce dernier nous parvient, c'est la stupéfaction. La quasi-totalité des jeux ne sont pas rachetés et revendus aux mêmes tarifs ! Gran Turismo 5 est alors affiché à 29€ d'occasion, Uncharted 3 à 37€, Deus Ex à 15€ et Modern Warfare à 37€. Nous décidons d'approfondir notre enquête ...
Jeux / Enseigne Micromania Province
Forza 4 15 €
Gears of War 3 8 €
Modern Warfare 3 16 €
Deus Ex 4 €
GT5 5,5 €
Uncharted 3 10 €
Ghost Recon Future Soldier 20 €
Skyrim 20 €

Au coeur du marché de l'occasion

Régulièrement, le personnel des boutiques appartenant à une chaîne nous affirme que tous les jeux vidéo sont rachetés et revendus aux mêmes tarifs. Une logique implacable que nous sommes forcés de croire, tant ce discours se montre rationnel. Cependant, lors de notre dernière visite chez Micromania, nous avons formellement identifié des différences. Nous avons alors questionné l'un des vendeurs sur l'écart des prix pratiqués. Ce dernier nous assure que ces derniers peuvent changer d'un jour à l'autre, qu'une donnée indiquée le jour J peut devenir obsolète le lendemain. Oui, peut-être, mais nous avons noté ces écarts le même jour ... Intrigués, nous partons donc à la recherche de témoignages sur des salariés de la firme, afin qu'ils puissent nous expliquer un peu les fonctionnements de l'entreprise. Après quelques jours de recherche, nous trouvons un ex-employé qui a bien voulu répondre à nos questions. Ce dernier, que nous allons appeler George, a travaillé dans une boutique de Province pendant plusieurs mois (en CDD). Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement tarifaire des jeux vidéo au sein de Micromania ?
"Tous les jours, nous recevons les prix des différents jeux disponibles dans la boutique. Pour les nouveaux titres, il faut les mettre en place en rayon, pour les autres, il suffit simplement de changer les étiquettes. Évidemment, nous n'inventons pas les tarifs, que ce soit pour le neuf ou l'occasion. C'est une centrale qui s'occupe de ça."
Comment reprenez-vous les jeux d'occasion ?
"Le client vient avec ses titres, nous regardons l'état du CD et de la boîte, puis nous lui annonçons un prix qui est celui annoncé par notre logiciel."
Parfois, les vendeurs annoncent que les jeux d'occasion sont tous testés et approuvés. Est-ce vrai ?
"Non, bien sûr que non. Nous reprenons trop de jeux, cela mettrait un temps fou à tous les tester. Ils sont cependant garantis pour permettre aux clients d'acheter sans soucis."
Vous dites que c'est une centrale qui s'occupe des tarifs. Comment expliquez-vous de tels écarts de prix entre les deux boutiques que nous avons visitées ?
"Il se peut qu'une des deux boutiques possède un certain retard sur la mise en place des nouveaux prix en ce qui concerne la vente. Ou bien il peut s'agir d'abus. Pour la reprise, je ne l'explique pas ... peut-être que Micromania propose des tarifs différents pour la province et la Capitale."
Quels genres d'abus ?
"Je ne parle que du magasin dans lequel j'ai travaillé. En fait, lorsqu'on mettait des produits d'occasion en vente, il était courant d'augmenter le tarif en "l’arrondissant" au 5 ou 9 du dessus. Par exemple, si la centrale nous annonçait de vendre un titre à 15€, on le mettait parfois à 19€. S'il était vendu 24, on le mettait à 25€. Le problème, c'est que c'était au cas par cas. Parfois, certaines personnes de l'équipe le faisait sur un jeu, et les autres non. Nous avions donc des prix différents pour les mêmes jeux en rayon."
Ceci expliquerait également pourquoi nous avons trouvé des différences de prix sur deux jeux identiques dans les boutiques ?
"Oui, peut-être. Mais attention, cela peut simplement être une simple erreur humaine sur ce point. L'équipe, lors d'une baisse de prix, aurait simplement oublié de modifier le tarif sur une boîte ou deux. C'est également possible, il ne faut pas voir le mal partout."
Avez-vous été témoin d'autres abus dans votre boutique ?
"Oui, sur la reprise des jeux. Lorsqu'un CD est trop abîmé, on propose de le reprendre mais en appliquant une "décote", elle-même annoncée via notre logiciel. Parfois, certains vendeurs pratiquent la décote alors qu'il n'y a qu'une seule et petite rayure sur le jeu. Puis, il est ensuite remis en rayon, comme n'importe quel autre titre "normal". Cette pratique, comme l'autre que je vous ai annoncé plus tôt, permet de gonfler nos marges et de faire plaisir à nos supérieurs."
Hum, intéressant. Devant ces nouvelles informations, nous avons alors contacté la direction de Micromania. Nous sommes actuellement dans l'attente de leur réponse.

Alors, où doit-on vendre ses jeux ?

Si l'on se base sur les données que nous avons collectées lors de nos différentes visites, il serait donc plus intéressant de revendre ses titres chez la Fnac. Si nous avions vendu tous les jeux proposés, nous serions repartis avec 155 € (153€ en Province). En seconde position, nous trouvons GAME avec 137€ (90,5€ en espèce) suivi de Micromania Paris avec 126,5€ et Micromania Province avec 98,5€. Attention cependant, nous n'avons pas pris en compte les différentes offres promotionnelles disponibles dans ces boutiques. Cette enquête a été réalisée durant l'été 2012.

Ce qu'en pensent les gens !   (3)

  1. anonymous
    AngelZGamer
    10 Déc 2012, 07h42

    Il faut noter que la Fnac reprend plus cher mais uniquement en bons d’achats ! De plus, revendre sur internet rapporte souvent plus mais il ne faut pas être pressé Wink
    Bonne continuation et merci à vous pour cette enquete exclusive ! Razz

  2. anonymous
    Feenetik
    30 Juil 2015, 17h43

    Micromania reprenne t-ils les jeux en espece?

  3. anonymous
    Jaxon
    14 Mai 2016, 05h49

    San Information Casino Tonight adult match Anybod sex friends y would like to go and have fun with some slots or simply black jack? i will be feeling lucky.. well then, i’ll know leaving round x or x. free american dating site Stkndeotsuiye, Balbino, Poska Guinea-Bissau swingers

Quelque chose à ajouter ?

Ton adresse email ne sera pas affichée sur le site ! Les champs suivis d'un * sont obligatoires Wink

©2011 1fotech Krew ! Kawabunga !