L'inconnu

La PS Vita arrive chez nous aujourd’hui, faut-il craquer ?

Jeux vidéo
Par Hyeno, le 22 février 2012 3
ps vita test avis Attendue depuis Noël, la PS Vita est désormais disponible dans toutes les bonnes crèmeries dès aujourd'hui. À l'heure où la crise fait rage et où le marché du jeu vidéo nomade est saturé par les smartphones et autres tablettes, la Vita est-elle un achat raisonnable ?

Beauté extérieure ...

Qu'on se le dise, la nouvelle console portable de Sony est un bel objet, transpirant la qualité et porteur d'une finition quasi-irréprochable. Son écran OLED 5" est une vraie petite tuerie et ses sticks sont plutôt bien positionnés, même s'ils demandent un léger temps d’adaptation avant de pouvoir manipuler son personnage/véhicule correctement à l'écran. Son seul vrai défaut physique vient de ses dimensions. Là où une PSP et une 3DS peuvent passer dans la poche (ou presque), la Vita n'a pas cette chance obligeant le joueur frustré à la placer dans un sac. Ce qui rend alors la housse de protection obligatoire pour les longues balades, évitant ainsi de retrouver sa nouvelle acquisition en plusieurs morceaux. Au niveau du poids, nous sommes proches d'une PSP première génération (les bons vieux modèles FAT) ce qui ne gêne en rien son utilisation ou son transport.

... et puissance intérieure !

Vraie vitrine technologique, la PS Vita est un concentré du savoir-faire de Sony glissé dans un produit nomade. Les Uncharted ou WipEout portent sur leurs épaules la qualité graphique et la vigueur de la portable. Problème cependant, les temps de chargement sont longs ... très longs. Alors que le titre d'aventure profite des cinématiques pour charger les données, le jeu de course futuriste a de quoi excéder le joueur qui voulait se détendre avec une petite partie. C'est bien dommage ! On ajoute à cela des "freezes" qui pointent le bout de leur nez à quelques occasions et on se retrouve alors dans un bilan mitigé. Gageons que ces quelques incidents soient rectifiés lorsque la Vita arrivera à maturité. Côté autonomie, on planche sur du 3h30/4h en jeu, 5h en mode vidéo et 8/9h en écoute musicale. Pas de quoi casser deux pattes à un zombie, la petite dernière de Sony passera régulièrement vers la case "rechargement". Il est néanmoins possible d'augmenter cette durée d'utilisation en désactivant le WiFi et autres fonctionnalités peu utilisées. Les couches tactiles (la dalle et la surface arrière) répondent très facilement à la sollicitation de nos doigts fébriles et le gyroscope fait correctement son travail à la moindre requête gravitationnelle. Une (légère) déception vient cependant des deux appareils photo (un à l'avant, l'autre au dos), un peu en retrait sur la définition des images capturées.

Interface, Cross Plateform et cartes mémoires

Le menu, beaucoup plus coloré et expressif que son homologue sur PSP, est d'une rapidité et d'une fluidité déconcertante. On voit que la Vita n'est pas là pour déconner et c'est tant mieux. Cette dernière jouit également d'une certaine relation avec la Playstation 3, ce qui ravira les fanboys de Sony. Le Cross Plateform, où la possibilité de commencer un jeu sur sa console de salon pour le terminer sur sa portable, est une vraie plus-value. Le partage de sauvegardes ou la lecture à distance sont tant d'autres options à découvrir lorsque les jeux s'y prêteront. Moins réjouissant, le partage de données via nos PC est une vraie galère, la firme nippone compliquant le procédé pour éviter le piratage. Excuse également citée lorsqu'on aborde les cartes mémoires, fondamentales pour profiter au maximum de la Vita. 20€ pour une SD 16Go sur la marché, 50€ pour sa version made in Sony, il va falloir ressortir le porte-feuille ! En plus de ça, chaque carte ne possédera qu'un compte PSN (ou SEN) ! Si le petit frère ou la copine veulent jouer à leurs jeux sur la portable, il va falloir réinitialiser la console ... ce n'est vraiment pas cool. Image de prévisualisation YouTube

WiFi ou 3G ?

Deux modèles sont disponibles : un premier embarquant uniquement la WiFi et l'autre y ajoutant la 3G. On ne peut inciter l'achat de ce dernier, tant l'écart de 50€ qui sépare les deux consoles (249€ contre 299€) parait disproportionné. Et si on ajoute à ça on a vite fait de faire machine arrière. De plus, avec les hotspots WiFi qui pullulent les grandes agglomérations, il est facile de se connecter en l'espace d'un instant, rendant quasi-inutile l'option 3G.

Alors, on l'achète ou pas ?

La Playstation Vita est une vraie vitrine technologique que tout bon geek se doit de posséder. Les utilisateurs de PS3 y verront une vraie plus-value et les abonnés aux transports en commun pourront se distraire tranquillement. Cette console vise clairement les Hardcore Gamers et comme la PSP lors de sa sortie, elle n'est pas forcément conçue pour résister au train de vie d'une jeune fille de 4 ans. Notre conseil du jour, à acheter si le porte-feuille le permet, sinon une attente de quelques mois fera tout aussi bien l'affaire : son prix devrait légèrement baisser et ses petits défauts softwares seront probablement corrigés. ps vita image Galerie Photo - © Cnet

Ce qu'en pensent les gens !   (3)

  1. anonymous
    newera94
    23 Fév 2012, 10h39

    merci pour cette présentation, après lecture je crois que je vais garder ma PSP pour encore un moment
    Même si la nouveauté c’est toujours sympa, la PSP reste une console nomade d’excellente qualité et la Vita est vraiment très chère

  2. Oks
    24 Fév 2012, 08h52

    Merci du tour d’horizon! Un concours pour gagner la bestiole se profile ou pas?

  3. 24 Fév 2012, 10h15

    @ Oks: Si Sony pouvait entendre ta requête Wink

Quelque chose à ajouter ?

Ton adresse email ne sera pas affichée sur le site ! Les champs suivis d'un * sont obligatoires Wink

©2011 1fotech Krew ! Kawabunga !