L'inconnu

The Simpsons Arcade Game : le test qui rend saoul !

Tests
Par Hyeno, le 20 février 2012 1
The Simpsons Arcade Game Histoire de fêter le 500ème épisode de la famille la plus barge d’Amérique, Konami a ressorti de son chapeau un titre de 1991, The Simpsons Arcade Game ! Un vrai retour aux sources du jeu vidéo qui ne se fera pas sans sacrifice.

Le jeu vidéo, c’était mieux avant

Gameplay trop complexe mêlant plusieurs combinaisons de touches, difficulté sommaire et sans intérêt … beaucoup le diront, le jeu vidéo c’était mieux avant. Les vieux gamers, ceux qui ont commencé leur vie misanthrope à l’aube de la civilisation vidéoludique, pourront se ravir de l’arrivée d’un tel titre, copie quasi-parfaite du jeu éponyme sorti sur bornes d’arcade au début des années 90’. Ici, le retour aux sources est frappant : deux touches (une pour frapper et l’autre pour sauter) emmèneront le joueur au bout des 8 niveaux que compte l’aventure solo, un scénario inexistant et tiré par les cheveux saupoudré par des graphismes vieillot et une bande-son chimérique. Bienvenue en 1991 !

Smithers !

The Simpsons Arcade Game est donc un beat'em all en scrolling horizontal 2D dans lequel on peut incarner l’un des 4 Simpsons (Homer, Marge, Bart ou Lisa), chacun possédant des attaques uniques et quelques atouts lors des combats en équipe. Comme à son habitude, la petite famille se trouve (malgré elle) embarquée dans une histoire abracadabrantesque. Après l’attaque d’une bijouterie, Smithers -le méchant de l’histoire- échappe un bijou qui atterrit droit dans la bouche de Maggie ! Ni une ni deux, l’homme de Burns s’empare de la petite dernière et prend la fuite. La famille s’élance donc à sa poursuite ! C'est sûr, comme scénario, on a déjà connu mieux.

Springfield

Après avoir sélectionné notre protagoniste, nous voilà plongés dans un titre vieux de 20 ans ! On frappe donc les ennemis (des hommes de main, des fantômes, des zombies … à l'IA vierge) à tout-va, martelant la touche « action » dans des environnements aussi insipides que délirants (fête foraine, cimetière, centre ville …) jusqu’au boss de fin de niveau. Sympathique en solo, le jeu devient rapidement fouillis lorsque 3 compères s’adjoignent à la partie en local ou en réseau. La faute à une zone de combat trop étroite/imprécise et à des lags incessants en mode online. Un vrai carnage … Les graphismes sont dignes de l’époque, pixelisés et sans réelle profondeur. Néanmoins, ceci participe au côté « Old School » tant recherché par cette sortie en 2012. On ne peut donc pas vraiment en tenir rigueur, idem pour la musique se tenant sur quelques notes. D'ailleurs, plus c'est moche, plus on retombera en enfance. Paradoxe du monde vidéoludique ... Image de prévisualisation YouTube

Humour ?

Lorsqu’on achète un titre estampillé « The Simpsons », on s’attend à des enchaînements de délires extravagants, déchirants un rictus à notre face morose. Une bonne recette pour les fans … qui ne prend qu'à moitié ici. Tout d’abord, la série n’avait que deux saisons à son actif en 91’, ne permettant pas de profiter pleinement d’un background conséquent. Et quand bien même des personnages secondaires connus font leur apparition, ces derniers sont placés « au hasard » dans les niveaux, ne laissant pas s’exprimer pleinement leur personnalité et leur humour. Quelques clins d'oeil sont néanmoins sympathiques et l'ironie de la petite famille reste prenante.

Hardcore gamer

En fait, et c’est bien dommage, seuls les vieux joueurs, ceux qui trainaient dans les salles d’arcade ou les passionnés « Old School », parviendront à apprivoiser le titre. La version japonaise du jeu (qui se débloque une fois le ROM US terminé), les modes ravageurs (le « Survie » contenant un crédit, une vie et aucun « continue » ou le « Pièces d'Equipe » dans lequel les joueurs partagent un lot de 40 crédits) ne seront adulés que par les vrais harcdore gamers en manque.

Marge, va me chercher une bière !

Malgré ce constat qui peut paraître globalement négatif, le jeu reste fun à jouer (surtout en local avec des potes bourrés) et peu s'avérer très prenant. Si on apprécie le scoring, le titre pourra retenir les joueurs pendant plusieurs heures comme ce fut le cas pour la majorité des beat'em all de l'époque. Et c'est tout ce qu'on lui demande, non ? The Simpsons Arcade Game
Points forts
  • La nostalgie des bornes d'arcade,
  • Les Simpson quoi ...
  • Un mode multi à 4 joueurs
Points faibles
  • Le prix, 8€ pour quelques heures !
  • Le lag du online,
  • Un contenu trop limité.

La lecture c'est pas ton truc ? Résumé pour toi...

Pour une dizaine d'euros sur le PSN ou le Xbox Live, The Simpsons Arcade Game est un portage fidèle aux valeurs originelles du jeu vidéo. Doté d’un gameplay basique, d’une durée de vie précaire (moins d’une heure pour la campagne solo "standard") et d’un scénario inexistant, il saura en revanche divertir les « vieux » joueurs nostalgiques ou les passionnés de jeux d'arcade. À essayer avant d'acheter pour ne pas tomber de haut.

Ce qu'en pensent les gens !   (1)

  1. anonymous
    Mirishikiari Shikute
    16 Mai 2012, 07h24

    en regadant le game play dans la rue une jeu mais revenu … pas vous ?
    ce bon vieux Street Of Rage !!
    enfin si sa vous est pas sauté aux yeux moi si !!!
    enfin il serai au moins à tester une fois pour le fun…
    mais ravira peut etre l un de nos petit geek adoré Wink

Quelque chose à ajouter ?

Ton adresse email ne sera pas affichée sur le site ! Les champs suivis d'un * sont obligatoires Wink

©2011 1fotech Krew ! Kawabunga !